Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Julien Parme de F. Zeller

Publié le par Foffi

Un autre roman que j'aime beaucoup...

Extrait

 "Dans les couloirs, j’ai assisté à une scène carrément incroyable. Un truc que j’aurais peut-être même pas remarqué une autre fois. Je veux dire, un jour comme les autres. A force de vivre normalement, je ne sais pas si vous avez remarqué, mais on a l’esprit d’observation anesthésié. On ressent plus rien du tout. On se contente d’aller d’un endroit à un autre, avec du vide dans les yeux. Mais les jours où on se sent fragile, on a toujours une sensibilité plus forte, une attention aiguisée comme un couteau, et on perçoit des trucs bien plus subtils. Voilà ce que je pense. C’est pour ça qu’à mon avis, la souffrance, c’est bien de temps en temps. Ca vous force à ouvrir les yeux. Et à l’inverse, le pire, selon moi, c’est de ne plus savoir souffrir. Certains types sont comme ça. Rien qu’à les voir, on comprend qu’ils sont incapables de souffrir, d’avoir mal, de s’abîmer dans la détresse. Ils sont toujours à la surface des choses, comme une bouée triste, qui connaîtra jamais les fonds marins, les poissons, les requins. Ils ont si bien pris l’habitude de vivre qu’ils traversent leurs journées identiques sans jamais témoigner d’une quelconque sensibilité. Les types comme ça, ça me dépasse"

Publié dans Littérature

Partager cet article

Repost 0

Le livre de Joe de J. Tropper

Publié le par Foffi

J'ai adoré ce roman...des personnages très attachants, de belles réflexions et des relations humaines fortes .

 Voici quelques extraits que j'aime particulièrement :

 " Avoir deux amis, c'est avoir bien plus que la simple somme de deux amis réunis . Depuis que Sammy s'était rajouté à la sauce, j'avais un groupe. Ma bande."Mes potes"(...). Ma démarche se fit plus élastique, mon sourire plus alerte, mon regard plus pétillant . D'un coup sans crier gare, j'étais devenu heureux." p. 95


 " Tout de désagrège à l'interieur de moi, mes certitudes croulent sur leurs fondations et dégringolent, m'écorchant les tripes au passage.(...). Une ancienne petite amie,c'est un flingue planté dans votre estomac. p. 72

Publié dans Littérature

Partager cet article

Repost 0

Les Contes de l'âge d'or

Publié le par Foffi

Les Contes de l'âge d'or est un film roumain collectif dirigé par C. Mungiu qui se compose de cinq histoires aussi drôles que sarcastiques. Ces histoires sont présentées comme étant des légendes urbaines qui circulaient de bouche à oreille racontant des évènements surréalistes du quotidien des roumains.

Mon avis

J'ai bien aimé ces différentes histoires, notamment la première...vision hilarante et surréaliste du manège qui tourne toute la nuit avec les habitants qui n'arrivent pas à l'arrêter pendant que les bergers redescendent les chèvres car l'état a exigé au dernier moment qu'il y ait des chèvres pour une visite officielle.

La "légende" sur le photographe officiel est aussi surréaliste.

Par contre, j'ai eu quelques difficultés avec la forme : j'ai eu du mal a réellement entrer dans le film en changeant d'histoires à cinq reprises.

Publié dans Cinéma

Partager cet article

Repost 0