Immortelle randonnée

Publié le par Xôfi

Immortelle randonnée

Pour les amoureux de la marche en solitaire...un très beau récit de Rufin. Un style simple et efficace qui donne envie de partir randonner.

" A mesure que j'approchais les Asturies, le rivage devenait plus escarpé. Il prenait parfois sous l'orage des allures écossaises, avec ses rochers noirs et ses prairies d'un vert cru qui surplombaient les gerbes d'écume : c'était comme si la mer, sentant que j'allais bientôt la quitter, faisait étalage de tous ses charmes, pour que j'emporte d'elle un bon souvenir. Moi qui ne lui avais guère prêté attention tant qu'elle était étale et monotone, je me mettais à la contempler avec émotion et à chérir sa présence au point d'établir mes bivouacs dans son voisinage."

En arrivant aux alentours de Getaria : " Il faut toujours se méfier des régions vertes des régions vertes. Une végétation si drue, une verdure si éclatante ne peuvent avoir qu'une origine : la pluie."

Publié dans Littérature

Commenter cet article

Ritournelle 13/09/2017 22:52

"Il faut se méfier des régions vertes", a dit le monsieur, ben oui, c'est vert parce qu'il pleut et la pluie , pourquoi s'en méfier? Elle lave , nettoie le paysage de toute la poussière accumulée, mais bien sûr, faut pas que ça dure trop longtemps!