Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Aubrac : Le signal de Mailhebiau

Publié le par Xôfi

D'une altitude moyenne de 1200m, le Haut Aubrac atteint 1471m au signal de Mailhebiau. La présentation de la randonnée "Le signal de Mailhebiau" dans le guide "Balades et randonnées : L'Aubrac" édité par Chamina m'a donné très envie de la faire puisqu'il est écrit " Dans les solitudes du Mailhebiau, où culmine l'Aubrac, où le Bès a ses sources, vous aurez comme Pourrat, le sentiment d'être au milieu de l'air. Bosse d'un buron ou d'un rocher rond, bras de la croix de Rode, toit du refuge des Rajas... Traversée sans écueils".

Bon, la réalité fut un peu différente : déjà j'ai mis pas mal de temps à trouver le point de départ de la randonnée (et je n'étais pas la seule à avoir eu ce souci), ensuite, le marquage jaune de la randonnée n'est plus  visible (donc sans le guide papier c'est niet) et il faut également savoir qu'il y a de nombreuses barrières à passer et elles sont assez acrobatiques (en rampant ou au sautant), bref ce circuit qui est marqué "Facile, 2h15" n'est pas si facile que ça.

En dehors de ces remarques, les paysages sont très beaux et les points de vues sont très chouettes (notamment au niveau de la table d'orientation...si vous la trouvez!).

Croix de la Rode

 

 

Publié dans Balade

Partager cet article

Repost 0

Aubrac : La quille des Goutals

Publié le par Xôfi

Voici une de mes randonnées préférées en Aubrac : au départ du foyer de ski de fond de la station de ski St Urcize, le circuit " La Quille des Goutals" est très bien balisé. Il faut compter 4h de marche en prenant le temps de pique niquer là haut en plein vent (adossée à la croix), de déguster les framboises sauvages le long des chemins et de prendre des photos.

J'ai beaucoup aimé car le circuit passe dans différents types de paysages : forêt, grands plateaux, estives ect.  Par beau temps fin juillet j'ai rencontré 4 personnes, donc extra quand on veut être tranquille dans la nature.

 

Publié dans Balade

Partager cet article

Repost 0

Séjour en Aubrac

Publié le par Xôfi

En Aubrac, trois départements se rencontrent : la Lozère, l'Aveyron et le Cantal. J'ai choisi de découvrir le Haut Plateau situé vers Laguiole donc en Aveyron. Des vacances "au vert", sous le soleil avec comme compagnes de randonnées des belles vaches aux yeux maquillés et leurs veaux toujours curieux de voir qui passe vers chez eux. Donc un programme de randonnées et de dégustation d'aligot ainsi que des fromages locaux. J'ai loué un chouette gîte situé pas loin de Laguiole plus précisément à Montmaton. Sébastien, le propriétaire du gîte élève 25 vaches dans sa petite ferme et connaît bien sa région puisqu'il est guide.

Le Haut Plateau est à une altitude moyenne de 1200m et le Haut Aubrac atteint 1471m : estives, burons, drailles, tourbières sont du paysage.

J'ai découvert la route des lacs au départ de Nasbinals : une petite route qui monte, qui monte ...en parcourant de magnifiques paysages et de jolis lacs.

Les articles suivants seront consacrés à quelques randonnées...

Vue du gîte à Montmatton
Sur la route des Lacs

 

Publié dans Balade

Partager cet article

Repost 0

Gravure en Aveyron (suite et fin)

Publié le par Xôfi

Lors de mon stage à Sauveterre de Rouergue, j'ai pu tester la technique du monotype : c'est un procédé d'impression qui produit un tirage unique. La plaque n'est pas creusée, le dessin est directement réalisé sur une plaque avec de l'encre et différents outils (pinceaux, brosses, doigts...).

Noseriding - Monotype

J'ai également tester la technique de l'aquatinte  qui est un procédé de gravure à eau-forte qui consiste à recouvrir la plaque d'une couche de poudre protectrice plus ou moins dense ( à l'aide d'une boîte à résine - colophane) puis à la plonger dans un bain d'acide. Cette technique permet d'obtenir différentes nuances de gris, noir...

Un corps Une ligne - Eau forte et aquatinte
Mais où est Charlie le surfer? Sans doute à la Côte des Basques - Biarritz . Eau forte
Gwendrez ...de mon banc - Eau forte

 

Imaginaire forestier - Eau forte

 

Partager cet article

Repost 0

Gravure en Aveyron

Publié le par Xôfi

En juillet, je suis allée faire un stage de gravure dans l'Aveyron, dans le très joli village Sauveterre de Rouergue (élu  plus beau village de France). Gaëlle Abolivier accueille maximum 4 stagiaires par session dans son atelier situé dans la bastide entouré de nombreux autres ateliers d'artistes. Au programme : initiation à la technique de l'eau forte et du monotype. Dans cet article, vous trouverez des informations sur la technique de l'eau forte.

Tournicoti tournicotons...la presse

Tout commence sur une plaque de zinc bien polie (phase longue mais très importante)...on y dépose du vernis puis quand il est sec avec une pointe en métal on dessine en enlevant le vernis. On plonge la plaque dans un bac d'acide nitrique dilué à 1/6 pour obtenir une morsure. Le temps de morsure dépend de l'effet désiré : par exemple pour mon paysage marin j'ai voulu avoir un premier plan bien distinct, bien fort donc j'ai laissé cette partie beaucoup plus longtemps (presque 1h) en protégeant les autres espaces..

Encrage : sur des plaques chauffantes à 30 degrés, on applique l'encre dans les creux puis on fait très délicatement un essuyage en surface.

Impression : une fois les mains propres (très difficile à obtenir lors d'un stage de gravure), on prépare une feuille pour l'impression : hop un petit coup dans la bassine d'eau, puis dans les serviettes puis on la dépose délicatement au centre de notre plaque déjà posée sur la presse. Hop un papier de journal dessus, hop les couvertures en feutrine et abracadrabra on tourne la presse sans faire d'arrêt. Et la gravure apparaît.

Vous trouverez des photos ci dessous qui illustrent la technique décrite. Dans le prochain article, je vous parlerai d'aquatinte, de monotype et je mettrai en ligne des photos de mes gravures ainsi que du village.

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site de GAËLLE : http://www.stage-gravure.com/index.php?option=com_content&view=article&id=27&Itemid=35

Le presse dans l'atelier
La plaque de zingue après son passage dans l'acide nitrique : morsure

 

Après l'encrage, on passe à l'impression
On enlève le journal et la feuille Canson de la plaque
Et hop on découvre la gravure

 

Partager cet article

Repost 0

Immortelle randonnée

Publié le par Xôfi

Immortelle randonnée

Pour les amoureux de la marche en solitaire...un très beau récit de Rufin. Un style simple et efficace qui donne envie de partir randonner.

" A mesure que j'approchais les Asturies, le rivage devenait plus escarpé. Il prenait parfois sous l'orage des allures écossaises, avec ses rochers noirs et ses prairies d'un vert cru qui surplombaient les gerbes d'écume : c'était comme si la mer, sentant que j'allais bientôt la quitter, faisait étalage de tous ses charmes, pour que j'emporte d'elle un bon souvenir. Moi qui ne lui avais guère prêté attention tant qu'elle était étale et monotone, je me mettais à la contempler avec émotion et à chérir sa présence au point d'établir mes bivouacs dans son voisinage."

En arrivant aux alentours de Getaria : " Il faut toujours se méfier des régions vertes des régions vertes. Une végétation si drue, une verdure si éclatante ne peuvent avoir qu'une origine : la pluie."

Publié dans Littérature

Partager cet article

Repost 0

Exposition dans le vent ... au fort de Lagos(Algavre)

Publié le par Xôfi

Chouette exposition en plein vent de sculptures de l'artiste José Maria Pereira  en référence à la mythologie sur la terrasse du fort de Lagos.

Exposition dans le vent ... au fort de Lagos(Algavre)
Exposition dans le vent ... au fort de Lagos(Algavre)
Exposition dans le vent ... au fort de Lagos(Algavre)
Exposition dans le vent ... au fort de Lagos(Algavre)
Exposition dans le vent ... au fort de Lagos(Algavre)

Publié dans Voyage

Partager cet article

Repost 0

Voyage dans le sud du Portugal...l'Algavre en février

Publié le par Xôfi

Pour passer l'hiver avec du soleil, face à l'océan et à seulement 2h d'avion de Paris...l'Algavre est une chouette destination.

La lagune de Carrapateira

La lagune de Carrapateira

La Pointe da Piedade

La Pointe da Piedade

La Pointe de la Compassion à Lagos
La Pointe de la Compassion à Lagos

La Pointe de la Compassion à Lagos

Publié dans Voyage

Partager cet article

Repost 0

Thé-ritoires : " Parce que le thé est avant tout une histoire de terre"

Publié le par Xôfi

Un endroit chaleureux à découvrir à Paris (quartier Odéon) : Thé - ritoires : plus qu'un salon de thé, ce lieu se définit de la manière suivante " Maison de thé nouvelle génération prônant une agriculture raisonnée et des infusions réalisées dans les règles de l'art et le respect des traditions. Des thés pour la mémoire des générations, mémoire du goût et des savoirs faire ancestraux".

Les thés sont sélectionnés avec soin par le Maître Thé qui se rend régulièrement en Asie à la recherche de plantations rares. J'ai pu goûter un thé jaune, très rare en France. C'est tout doux et très bon. Attention, la rareté se paie donc prévoir 15 euros pour une théière que l'on peut partager car elle contient environ 6 tasses.

J'ai adoré le côté "Cosy" du lieu : les vieux fauteuils confortables, le vieux canapé tout mou et les lumières tamisées. L'accueil est sympathique et surtout très professionnel : en plus du maître thé qui domine son joli domaine, un serveur converti depuis 1 an environ au thé sait de quoi il parle. Quand il présente les différents thés son vocabulaire est aussi fleuri et poétique que celui d'un sommelier. Bref un lieu à découvrir, surtout par cette période de grand froid parisien. Pour plus d'informations sur le concept et sur le parcours du Maître Thé, vous pouvez cliquer sur le lien ci - dessous.

Merci à Véro pour la jolie découverte!

http://www.the-ritoires.com/

Thé-ritoires : " Parce que le thé est avant tout une histoire de terre"
Thé-ritoires : " Parce que le thé est avant tout une histoire de terre"

Publié dans Balade

Partager cet article

Repost 0

Icônes de l'art moderne : La collection Chtchoukine à la Fondation Louis Vuitton

Publié le par Xôfi

L'exposition inédite " Icônes de l'art moderne  : La collection Chtchoukine" du 22 octobre 2016 au 22 février 2017 organisée par la Fondation Louis Vuitton  réunit 130 chefs-d'oeuvre parmi les plus importants de la collection de Sergai Chtchoukine, créée à Moscou par le grand mécène russe. La commissaire  Anne Baldasari a également exposé une trentaine d'oeuvres majeures des avant-gardes russes ... Tatline, Rozanova, Malévitch.

Dans cette exposition, on peut entre autre voir "Le Déjeuner sur l'herbe" de Monet 1866 du Musée Pouchkine à Moscou.

 

 

 

 

 

 

 

 

" Le bois tropical" du Dounier Rousseau - 1908

"Un bois tropical" du Douanier Rousseau  - Musée de l'Ermitage St Pétersbourg

 

 

 

 

 

 

 

 " Vairaumati téi oa" de Paul Gauguin - 1892

"Vairaumati téi oa" de Paul Gauguin 1892 Musée Pouchkine Moscou

Publié dans Balade

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>