Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Gravure en Aveyron

Publié le par Xôfi

En juillet, je suis allée faire un stage de gravure dans l'Aveyron, dans le très joli village Sauveterre de Rouergue (élu  plus beau village de France). Gaële Abolivier accueille maximum 4 stagiaires par session dans son atelier situé dans la bastide entouré de nombreux autres ateliers d'artistes. Au programme : initiation à la technique de l'eau forte et du monotype. Dans cet article, vous trouverez des informations sur la technique de l'eau forte.

Tournicoti tournicotons...la presse

Tout commence sur une plaque de zingue bien polie (phase longue mais très importante)...on y dépose du vernis puis quand il est sec avec une pointe en métal on dessine en enlevant le vernis. On plonge la plaque dans un bac d'acide nitrique dilué à 1/6 pour obtenir une morsure. Le temps de morsure dépend de l'effet désiré : par exemple pour mon paysage marin j'ai voulu avoir un premier plan bien distinct, bien fort donc j'ai laissé cette partie beaucoup plus longtemps (presque 1h) en protégeant les autres espaces..

Encrage : sur des plaques chauffantes à 30 degrés, on applique l'encre dans les creux puis on fait très délicatement un essuyage en surface.

Impression : une fois les mains propres (très difficile à obtenir lors d'un stage de gravure), on prépare une feuille pour l'impression : hop un petit coup dans la bassine d'eau, puis dans les serviettes puis on la dépose délicatement au centre de notre plaque déjà posée sur la presse. Hop un papier de journal dessus, hop les couvertures en feutrine et abracadrabra on tourne la presse sans faire d'arrêt. Et la gravure apparaît.

Vous trouverez des photos ci dessous qui illustrent la technique décrite. Dans le prochain article, je vous parlerai d'aquatinte, de monotype et je mettrai en ligne des photos de mes gravures ainsi que du village.

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site de GAËLLE : http://www.stage-gravure.com/index.php?option=com_content&view=article&id=27&Itemid=35

Le presse dans l'atelier
La plaque de zingue après son passage dans l'acide nitrique : morsure

 

Après l'encrage, on passe à l'impression
On enlève le journal et la feuille Canson de la plaque
Et hop on découvre la gravure

 

Partager cet article

Repost 0

Immortelle randonnée

Publié le par Xôfi

Immortelle randonnée

Pour les amoureux de la marche en solitaire...un très beau récit de Rufin. Un style simple et efficace qui donne envie de partir randonner.

" A mesure que j'approchais les Asturies, le rivage devenait plus escarpé. Il prenait parfois sous l'orage des allures écossaises, avec ses rochers noirs et ses prairies d'un vert cru qui surplombaient les gerbes d'écume : c'était comme si la mer, sentant que j'allais bientôt la quitter, faisait étalage de tous ses charmes, pour que j'emporte d'elle un bon souvenir. Moi qui ne lui avais guère prêté attention tant qu'elle était étale et monotone, je me mettais à la contempler avec émotion et à chérir sa présence au point d'établir mes bivouacs dans son voisinage."

En arrivant aux alentours de Getaria : " Il faut toujours se méfier des régions vertes des régions vertes. Une végétation si drue, une verdure si éclatante ne peuvent avoir qu'une origine : la pluie."

Publié dans Littérature

Partager cet article

Repost 0

Exposition dans le vent ... au fort de Lagos(Algavre)

Publié le par Xôfi

Chouette exposition en plein vent de sculptures de l'artiste José Maria Pereira  en référence à la mythologie sur la terrasse du fort de Lagos.

Exposition dans le vent ... au fort de Lagos(Algavre)
Exposition dans le vent ... au fort de Lagos(Algavre)
Exposition dans le vent ... au fort de Lagos(Algavre)
Exposition dans le vent ... au fort de Lagos(Algavre)
Exposition dans le vent ... au fort de Lagos(Algavre)

Publié dans Voyage

Partager cet article

Repost 0

Voyage dans le sud du Portugal...l'Algavre en février

Publié le par Xôfi

Pour passer l'hiver avec du soleil, face à l'océan et à seulement 2h d'avion de Paris...l'Algavre est une chouette destination.

La lagune de Carrapateira

La lagune de Carrapateira

La Pointe da Piedade

La Pointe da Piedade

La Pointe de la Compassion à Lagos
La Pointe de la Compassion à Lagos

La Pointe de la Compassion à Lagos

Publié dans Voyage

Partager cet article

Repost 0

Thé-ritoires : " Parce que le thé est avant tout une histoire de terre"

Publié le par Xôfi

Un endroit chaleureux à découvrir à Paris (quartier Odéon) : Thé - ritoires : plus qu'un salon de thé, ce lieu se définit de la manière suivante " Maison de thé nouvelle génération prônant une agriculture raisonnée et des infusions réalisées dans les règles de l'art et le respect des traditions. Des thés pour la mémoire des générations, mémoire du goût et des savoirs faire ancestraux".

Les thés sont sélectionnés avec soin par le Maître Thé qui se rend régulièrement en Asie à la recherche de plantations rares. J'ai pu goûter un thé jaune, très rare en France. C'est tout doux et très bon. Attention, la rareté se paie donc prévoir 15 euros pour une théière que l'on peut partager car elle contient environ 6 tasses.

J'ai adoré le côté "Cosy" du lieu : les vieux fauteuils confortables, le vieux canapé tout mou et les lumières tamisées. L'accueil est sympathique et surtout très professionnel : en plus du maître thé qui domine son joli domaine, un serveur converti depuis 1 an environ au thé sait de quoi il parle. Quand il présente les différents thés son vocabulaire est aussi fleuri et poétique que celui d'un sommelier. Bref un lieu à découvrir, surtout par cette période de grand froid parisien. Pour plus d'informations sur le concept et sur le parcours du Maître Thé, vous pouvez cliquer sur le lien ci - dessous.

Merci à Véro pour la jolie découverte!

http://www.the-ritoires.com/

Thé-ritoires : " Parce que le thé est avant tout une histoire de terre"
Thé-ritoires : " Parce que le thé est avant tout une histoire de terre"

Publié dans Balade

Partager cet article

Repost 0

Icônes de l'art moderne : La collection Chtchoukine à la Fondation Louis Vuitton

Publié le par Xôfi

L'exposition inédite " Icônes de l'art moderne  : La collection Chtchoukine" du 22 octobre 2016 au 22 février 2017 organisée par la Fondation Louis Vuitton  réunit 130 chefs-d'oeuvre parmi les plus importants de la collection de Sergai Chtchoukine, créée à Moscou par le grand mécène russe. La commissaire  Anne Baldasari a également exposé une trentaine d'oeuvres majeures des avant-gardes russes ... Tatline, Rozanova, Malévitch.

Dans cette exposition, on peut entre autre voir "Le Déjeuner sur l'herbe" de Monet 1866 du Musée Pouchkine à Moscou.

 

 

 

 

 

 

 

 

" Le bois tropical" du Dounier Rousseau - 1908

"Un bois tropical" du Douanier Rousseau  - Musée de l'Ermitage St Pétersbourg

 

 

 

 

 

 

 

 " Vairaumati téi oa" de Paul Gauguin - 1892

"Vairaumati téi oa" de Paul Gauguin 1892 Musée Pouchkine Moscou

Publié dans Balade

Partager cet article

Repost 0

Balade à Paris : La Fondation Louis Vuitton

Publié le par Xôfi

Commandée par Bernard Arnault à l'architecte américain Franck Gehry et ouverte au public en 2014, la Foundation Louis Vuitton est un lieu de découverte de la création artistique contemporaine. L'architecte a réalisé une oeuvre toute en courbes et lignes qui épousent les formes du jardin. Il y a des jeux de transparence avec 12 voiles de verre et un bassin dans lequel le bâtiment se reflète.

 

La technicité

La technicité

A travers les vitres

A travers les vitres

Balade à Paris : La Fondation Louis Vuitton

Publié dans Balade

Partager cet article

Repost 0

Atelier dessin : des cerises qui semblent bien dynamiques pour "une nature morte"

Publié le par Xôfi

Partager cet article

Repost 0

Atelier dessin : les drapés

Publié le par Xôfi

Partager cet article

Repost 0

Lumière de fin de journée à Prague

Publié le par Xôfi

Lumière de fin de journée à Prague

Au détour d'une balade ...

Publié dans Voyage

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>